Tout savoir sur les tarifs d’Ehpad

S’il y a bien une question sur laquelle l’ensemble des français tombe d’accord, c’est de toute évidence le prix élevé des maisons de retraite: Cher, beaucoup trop ! 97% des personnes interrogées (TNS-Sofres) le confirment. Comment comprendre de tels écarts entre Paris et la Province, l’offre et la demande, et surtout un tel décalage: Deux fois le Smic pour une place en Ehpad ?

Ainsi, 76% estiment qu’ils ne peuvent assumer le coût moyen de 2200 euros mensuels. Et pour cause, deux salaires minimum seraient nécessaires pour pouvoir honorer la seule charge d’un parent hébergé en EHPAD. Qui peut se le permettre ? Seuls 18% des sondés affirment qu’ils peuvent l’assumer sans grande difficulté…

Pour autant, lorsque le placement s’impose, notamment quand pour des raisons de santé majeure, le maintien à domicile n’est hélas plus possible et que plus personne ne peut faire face à un père ou une mère devenue bien trop dépendant de soins et d’attention de tous les instants, comme c’est le cas pour les malades d’Alzheimer, alors l’entrée en Ehpad doit pouvoir se faire dans les meilleures conditions et avec le maximum d’aides possibles.

Un « reste à charge » encore trop élevé, malgré les aides

Commence alors pour les familles concernées, un véritable parcours du combattant: Trouver une place disponible, si possible proche de son domicile, et se lancer dans les méandres de l’administration pour faire valoir ses droits auprès des organismes compétents. Et heureusement, de nombreuses aides existent pour réduire la facture et la rendre, disons, plus abordable !

Il faut alors savoir que les tarifs des maisons de retraite sont établis selon trois critères: L’hébergement, la dépendance et les soins. Si les soins sont pris totalement en charge par l’assurance maladie, la dépendance est évaluée selon la grille Aggir et facturée en fonction de celle-ci. En ce qui concerne la partie hébergement, c’est bien elle qui pèse le plus lourd. En effet, elle comprend le logement, à savoir les frais d’hôtellerie, la restauration, l’entretien et les loisirs ainsi que l’encadrement médical et la surveillance de jour et de nuit. Celle-ci reste à la charge du résident de l’EHPAD.

Néanmoins, elle peut-être atténuée par l’aide sociale versée aux établissements publics ou habilités à l’aide sociale et dans ce cas, les listes d’attente sont parfois très longues.

Ainsi, si vous habitez à Paris, il vous en coûtera entre 2700 et 4600 euros mensuels. En Ile de France entre 2000 et 2500 euros par mois. En province, comptez entre 1500 et 1800 euros mensuels. Une réalité encore difficile à appréhender, quand on connait le montant moyen des retraites, de l’ordre de 1200 euros mensuels. Sachez néanmoins qu’outre le versement des 90 % de la pension à l’établissement, d’autres facteurs peuvent rentrer en ligne de compte comme les biens immobilier, le patrimoine du retraité, son épargne éventuelle, et si tel n’est pas le cas, des aides sociales existent pour parvenir à joindre les deux bouts et permettre à son parent de bénéficier de soins et d’un encadrement adapté à ses besoins.

 

2 réflexions sur « Tout savoir sur les tarifs d’Ehpad »

    • Bonjour,

      Je viens de vous envoyer immédiatement un mini formulaire pour commencer à cibler votre recherche.

      Merci d’y répondre et nous commencerons nos recherches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *